Le Ghetto de Venise

Le mot Ghetto est né à Venise. Dans le quartier, ou Sestiere, de Cannaregio, au nord-est de la ville, dès 1516 fut instituée une zone de résidence forcée pour les Juifs. Etant donné que dans cette partie de Cannaregio il y avait des fonderies où l’on faisait le jet (getto ou ghetto en italien) du fer pour fabriquer des canons, voilà le mot que nous conservons encore.

Le campo du Ghetto vieux et celui nouveau sont des précieux témoignages d’architecture vénitienne atypique, pour l’hauteur des édifices et les balcons particuliers. A visiter, le musée et le cimetière hébraïque qui se trouve au Lido de Venise, et à savourer la pâtisserie traditionnelle juive que vous pouvez goûter dans les locaux de cette zone.